Aménagement d’une limite séparative et d’une entrée. Principal objectif des propriétaires : structurer un vis-à-vis pour plus d’intimité.

Afin de répondre à cette attente, des murs en cascades ont été édifiés pour rompre visuellement le vis-à-vis sans alourdir la limite du terrain. Pour structurer graphiquement ces murs, des rosiers grimpants, mis en valeur sur des fils tendus en inox, viennent apporter une certaine poésie. L’aménagement de l’entrée, en harmonie avec le cubisme de l’habitation, vient conforter la « frontière » du chez-soi.

AVANT

oyat-paysagiste-creation-amenagement-realisation-jardin-avant